Renégociation prêt immobilier

Ce qu'il faut savoir

  • Même si les taux augmentent de plus en plus, ils sont relativement bas par rapport aux taux proposés il y a plusieurs années, c’est donc encore le bon moment pour négocier un taux à la baisse, mais faite vite, les taux remontent ;
  • La renégociation de prêt immobilier vous permettra de faire baisser vos mensualités, c’est un moyen très efficaces d’éviter les crédits impayés lors de passages difficiles ;
  • En même temps que la renégociation de prêt immobilier, pensez à renégocier également votre assurance emprunteur ;
  • La renégociation de crédit immobilier a un coût (frais complémentaires, frais d’avenant etc…) : soyez sûr de ne pas payer plus de frais que votre gain potentiel.

A quel moment renégocier son prêt immobilier ?

Il existe des moments plus opportun pour renégocier son crédit immobilier. Voici les quatre critères majeurs : 

  1. Vous devez être dans la première moitié de votre contrat de prêt immobilier. Si vous avez souscrit un prêt sur 20 ans par exemple, il sera intéressant de le renégocier uniquement les 10 premières années. En effet, lors de cette période, vous rembourserez majoritairement des intérêts ;
  2. Le nouveau taux que vous aurez réussi à négocier doit au minimum être 0.70% supérieur à votre taux immobilier actuel ;
  3. Le gain potentiel avec votre nouveau taux doit être supérieur aux frais que vous allez devoir payer ;
  4. Votre capital restant dû (CRD) doit être au minimum de 50 000 euros.

Si vous cochez les cases ci-dessous, la renégociation de prêt immobilier est une bonne option pour votre profil. Le point le plus important étant le point numéro trois

Important :

Avant de vous lancer dans une renégociation de prêt, pensez à faire des simulations. En effet, malgré le fait que les taux soient actuellement très bas (même s’ils remontent à la vitesse grand V), les frais que peuvent engendrer une renégociation peuvent nuire à la rentabilité de votre projet. 

Voici une liste des frais que peuvent coûter une renégociation :

  • Pénalité de remboursement anticipé ;
  • Frais de garantie lié à la signature d’un nouveau contrat ;
  • Frais de dossier

Quels sont les avantages de renégocier son crédit immobilier ?

Renégocier son prêt immobilier peut représenter de nombreux avantages tels que : 

  • Faire baisser son taux d’emprunt

C’est l’un des avantages les plus cités lors d’une renégociation de prêt immobilier car cela vous permet de faire baisser le coût total de votre emprunt, cependant comme nous l’avons vu ensemble plus haut, il faut faire attention à ne pas payer plus cher les frais annexes que le gain potentiel du nouveau taux d’intérêt. 

  • Eviter les crédits impayés

Suite à un moment de vie imprévu, la perte de votre emploi par exemple, vous pouvez rencontrer des difficultés financières. Si la situation perdure, elle peut mener à des complications comme des crédits impayés qui peuvent également mener à une saisie de votre bien immobilier (dans le pire des cas). 

Pour éviter de rentrer dans cette spirale négative, il existe des solutions pour éviter des défauts de paiement, la renégociation de votre prêt en est une. 

  • Faire baisser les mensualités

En effet, la renégociation de votre prêt immobilier peut vous permettre de faire baisser le coût de vos mensualités, qui dit baisse des mensualités dit à la fois augmentation de votre reste à vivre et de votre pouvoir d’achat. En allongeant votre durée de prêt, en passant par exemple de 15 ans à 20 ans, vous pourrez baisser vos mensualités. 

  • Faire baisser la durée total de l’emprunt

A contrario, si votre couple a reçu une augmentation, ou alors si vous ne payez plus la crèche d’un de vos enfants, vous pouvez demander à la banque de baisser la durée totale de votre emprunt. Qui dit baisse de la durée totale du prêt dit à la fois une baisse du coût total de votre crédit et une hausse de vos mensualités. 

D’autres points tout aussi importants peuvent entrer dans le spectre de votre négociation. 

  • Être exonéré des frais de remboursement anticipé ;

Si vous souhaitez effectuer un remboursement anticipé de votre prêt immobilier suite par exemple à un héritage ou un rachat de crédit par une autre banque, cela engendre généralement des frais auprès de votre banque actuelle. Selon l’article R. 313-25 du Code de la consommation, ces frais s’élèvent soit à six mois d’intérêts du capital remboursé ou alors à 3% maximum du CRD (capital restant dû). 

  • Report d’échéances

En quoi consiste le report d’échéances ? Comme son nom l’indique, vous demandez à la banque de reporter des échéances de prêt à la fin de votre crédit immobilier. Pourquoi mettre en place un report d’échéances ? Même cas de figure que cité plus haut, si vous rencontrez des difficultés financières vous pouvez tout à fait demander à votre banque de reporter vos mensualités. Toutes les banques n’acceptent pas les reports d’échéances, il faut vérifier dans votre contrat si c’est le cas. C’est pourquoi, il peut être intéressant, lors d’une renégociation de prêt, de demander à votre banque d’inclure cette possibilité. On ne sait jamais ce que l’avenir prévoit, mieux vaut prévenir que guérir. 

  • Modularité du prêt

Sur 25 ans de prêt immobilier, votre situation professionnelle ou personnelle a le temps d’évoluer, négativement ou positivement, c’est pourquoi il peut être intéressant de négocier avec votre banque la possibilité de moduler à la hausse ou à la baisse votre crédit immobilier. 

  • Renégocier votre assurance emprunteur

Un point souvent oublié lors d’une renégociation de prêt est l’assurance de votre prêt immobilier. L’assurance crédit peut représenter jusqu’à 50% du coût total de votre prêt immobilier. Pensez à changer d’assurance de prêt en passant par une assurance externe et vous pourrez économiser jusqu’à 70% sur vos mensualités. 

Quelle est la différence entre rachat de crédit et renégociation de prêt ?

La principale différence entre le rachat de crédit et la renégociation de prêt immobilier réside dans l’interlocuteur en question. En effet, le rachat de crédit se fait par une banque autre que votre banque actuelle, alors que la renégociation de crédit se fait directement avec votre établissement bancaire. 

Lors d’une renégociation vous tenterez de faire baisser votre taux d’intérêt actuel et vous obtiendrez un nouveau tableau d’amortissement, alors que le rachat de crédit la nouvelle banque remboursera avec anticipation votre prêt actuel. 

Les conseils pour bien renégocier son prêt

Voici une liste des conseils pour négocier correctement son nouveau prêt : 

  • Faire appel à un courtier peut vous aider à maximiser vos chances. En effet, le courtier pourra plus facilement mettre en concurrence les différentes banques avec qui il a l’habitude de travailler. Ainsi, lors de votre rendez-vous devant votre banque vous aurez des offres concrètes à lui montrer. Elle sera sûrement plus encline à accepter votre demande. 
  • Pensez à reprendre tous les documents nécessaires lors du rdv : CRD, montant emprunté, le tableau d’amortissement, vos revenus, fiches de paie et les deux derniers avis d’imposition. 
  • Mettre en avant vos points forts de votre profil : zéro découvert depuis le début de votre prêt, une capacité d’épargne importante ;
  • Vous pouvez également mettre en avant le fait que vous pourrez prendre votre assurance habitation dans votre banque actuelle, ou pourquoi pas ouvrir une assurance-vie. Les banques sont souvent très friandes de ce type de proposition. Vous l’aurez compris, la banque n’a pas d’intérêt de faire baisser votre taux d’intérêt si vous n’avez rien à proposer en contrepartie.

Ces articles pourraient vous intéresser :