Fichage FICP - comment en sortir ?

Ce qu'il faut savoir

  • Le fichage FICP est un fichier tenue par le Banque de France répertoriant les personnes ayant eu des problèmes pour payer leur mensualité de crédit (immobilier ou consommation)
  • Ce fichage dure 5 ans maximum
  • Dès lors que vous êtes fiché FICP vous ne pouvez plus contracter de prêt classique
  • Des alternatives aux crédits classiques existent : micro-crédit, prêt sur gage, prêt d’honneur CAF
  • Des solutions existent pour sortir du fichage FICP : la vente à réméré ou portage immobilier

Qu’est-ce que le fichage FICP ?

Le FICP est le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. Ce fichier comporte les indications sur les mesures traitant le surendettement et peut être consulté par les établissements de crédit avant d’accepter ou non un crédit ou un moyen de paiement. 

C’est un fichier qui recense toutes les personnes (les particuliers) qui ont eu à un moment de leur vie des défauts de paiement pour le remboursement d’un prêt immobilier et/ou pour des découverts bancaires. 

Quelle est l’utilité de ce fichier ?

Ce fichier a initialement été créé pour éviter les situations de surendettement. En effet, lorsque vous souhaitez contracter un crédit immobilier ou même un crédit à la consommation, l’organisme de crédit à l’obligation de consulter ce fichier. A quel autre moment les banques doivent se reporter à ce fichier :

  • Pour un crédit immobilier
  • Pour l’attribution d’une autorisation de découvert (si le découvert est remboursable dans un délai dépassant 1 mois). 
  • Le renouvellement d’un crédit revolving. 

Attention, même s’il est obligatoire pour une banque de consulter ce fichier, cela ne veut pas dire que la banque n’a pas le droit d’accepter un crédit immobilier même si votre nom figure dans ce fichier. La consultation va pouvoir éclairer la banque sur les risques de défauts de paiement de tel ou tel particulier. 

En revanche, il n’est pas obligatoire consulter le fichier lorsqu’il s’agit de donner l’autorisation pour un moyen de paiement ou encore pour une carte de paiement, mais il est tout de même possible qu’une banque le fasse avant. 

Chiffres clés : au 31 décembre 2021, il y avait 2 091 978 inscrits au Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers.

Quelles sont les informations présentes dans ce fichier ?

Une fois que vous êtes inscrit FICP à la Banque de France alors les établissements bancaires auront accès aux informations suivantes : 

  • Nom et prénoms d’usage et de naissance ; 
  • La date de naissance ; 
  • Le sexe ;
  • Le lieu de naissance (le code géographique) => pour les citoyens nés en France ;
  • Le lieu de naissance pour les personnes nées à l’étranger ;
  • Le nombre et la nature des incidents de paiement ;
  • Le nom des banques vous ayant déclarée ;
  • La date à laquelle l’établissement financier vous a déclaré sur le fichier ;
  • Toutes les informations concernant votre situation de surendettement.

Maintenant que nous avons vu ensemble la définition du Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers, nous allons voir quelle est la différence avec le fichage bancaire.

Quelle est la différence entre FICP et fichage bancaire ?

Comme vu plus haut, le fichage FICP intervient lors de problèmes liés aux mensualités impayés. Lorsque vous êtes interdit bancaire, alors vous serez inscrit au FCC, qui est le Fichier Central des Chèques. 

Bien que ces deux fichiers soient gérés par la Banque de France, ils n’en sont pas moins différents. En effet, ils ne fonctionnent pas vraiment de la même manière et les conséquences sont différentes également. 

  • Zoom sur le FCC : un établissement bancaire peut vous inscrire sur le Fichier Central des Chèques à cause d’un chèque sans provision. Pas besoin de beaucoup de chèques sans provision pour être fiché FCC, un seul suffit. Une fois fiché, vous devenez interdit bancaire. Vous n’aurez donc ni le droit au découvert, ni le droit à vos moyens de paiement classique (carte bleue et chèque). Il peut même arriver que votre banque ferme votre compte bancaire. 
  • Zoom sur le FICP : comme vu ensemble, apparaissent dans le fichier FICP de la Banque de France les personnes ayant des défauts de paiements de mensualité. De même que les personnes ayant un dossier de surendettement sont automatiquement inscrites sur le FICP. 

Quelles sont les raisons d’un fichage au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un établissement financier (ou un organisme de crédit) décide de vous inscrire sur le fichier FICP, en voici quelques unes : 

  • Si vous avez ouvert un dossier de surendettement alors la commission de surendettement vous inscrira directement dans le fichier FICP ;
  • Lors d’une procédure de saisie immobilière, la banque peut prononcer la déchéance du terme de votre contrat (si vous n’avez pas remboursé vos dettes suite à la mise en demeure), dès lors vous serez inscrit au fichier FICP
  • A partir du non paiement de deux mensualités d’un prêt immobilier
  • Si vous ne payez pas votre crédit à la consommation pendant plus de 60 jours

Est-ce que vous remplissez une de ces conditions ? Comment être sûr que nous sommes fichés FICP ? 

Comment savoir si nous sommes fichés Banque de France ? 

Si vous vous posez la question, voici quelques méthodes pour trouver la votre réponse : 

  • la plupart du temps, votre banque vous envoie un courrier vous signalant qu’elle va vous inscrire sur le fichier FICP
  • Vous pouvez également consulter directement la Banque de France et demander un relevé FICP, vous en aurez le cœur net. 
    • Soit par mail (avec photo de votre carte d’identité)
    • Soit en prenant un RDV sur le site
    • Soit en faisant une demande de relevé FICP directement en ligne. 

Vous l’aurez bien compris, le plus simple et le plus sûr est de faire la demande directement au prêt de la Banque de France. Si vous découvrez que vous êtes fiché sur la Banque de France mais que vous pensez qu’il y a une erreur, nous vous expliquerons quels sont les recours.

Erreur FICP, quels sont les recours ?

Il peut malheureusement arriver d’être fiché FICP de façon abusive. Nous allons voir plus clairement quels sont les différents recours pour en sortir étape après étape. 

Qu’entend-on par “fichage ficp abusif” ? Il peut arriver que la banque vous déclare sur le fichier FICP pour un défaut de paiement alors que vous venez de régler la dette, il vous faudra donc contester ce fichage. 

Deuxième cas de figure, vous avez un homonyme qui n’a pas payé ses mensualités de crédit… C’est une situation très fâcheuse, mais malheureusement ça arrive plus régulièrement que l’on croit. 

Comment annuler un fichage abusif ?

En théorie, l’établissement qui vous a inscrit sur le fichier FICP devrait procéder au défichage sous un délai de 2 jours ouvrables (après avoir reçu le courrier comme quoi le paiement a été effectué). 

Que faire dans le cas où vous avez un fichage abusif à cause d’un homonyme ?

Voici nos conseils pour essayer d’annuler un fichage abusif lié à un homonyme :

  1. Il faut consulter directement la Banque de France et leur demander de vous fournir le fichier FICP en lien avec votre Carte d’Identité
  2. Une fois ce fichier en main, vous saurez quel établissement bancaire vous a inscrit sur le fichier FICP
  3. Contacter au plus vite la banque pour expliquer la situation en vous munissant de votre livret de famille. 

L'objectif de cette démarche est simple : montrer que vous n’êtes pas la personne qui n’a pas payé les mensualités de prêt. En règle générale, la différence se trouve sur la date de naissance ou alors le lieu de naissance. La banque pourra donc rapidement voir l’erreur et régler le problème promptement. 

Nous venons de voir comment sortir d’un fichage FICP abusif, ce qui aura donc peu de conséquence sur votre quotidien (une fois que le problème sera réglé). Mais quelles sont les conséquences d’un fichage FICP justifié ?

Quelle est la conséquence d’un fichage FICP ?

Malgré des revenus réguliers, vous avez des crédits que nous ne parvenez plus à rembourser. Après quelques échéances impayées, votre banque vous a inscrit au fichier des incidents de crédits… Étant donné que tout établissement doit consulter la Banque de France avant de vous octroyer un nouveau prêt, vous êtes bloqué ! La première conséquence lourde d’un fichage à la Banque de France est tout simplement l’impossibilité de contracter un nouveau prêt

Rassurez-vous, il existe des solutions si vous avez un nouveau projet de vie ou si vous souhaitez tout simplement faire un nouveau crédit, solutions que nous évoquerons un peu plus bas dans l’article. 

Combien de temps est-on fiché à la Banque de France ?

Le fichage FICP peut durer jusqu’à 5 ans maximum. Si vous remboursez vos dettes avant, alors vous pourrez sortir de ce fichier FICP. 

Même si vous n’avez pas réussi à régler toutes vos dettes, la banque a l’obligation de vous sortir du fichier FICP. Attention toutefois, il est très rare qu’une banque laisse une dette s’éterniser pendant 5 ans, en règle générale, la banque lance rapidement une procédure de recouvrement qui peut mener jusqu’à la saisie de vos biens immobiliers

Si vous n’arrivez pas à rembourser vos dettes, il va falloir trouver une solution pour essayer de sortir de ce fichier FICP, mais comment faire ? 

Comment sortir d’un fichage FICP ? 

Vous avez un projet personnel ou alors vous souhaitez souscrire à un nouveau crédit mais vous êtes fichés FICP ?
Le fichage FICP n’est pas une fatalité, il existe des méthodes pour pouvoir en sortir et pour financer des projets. Comme évoqué plus haut, vous pouvez tout simplement attendre le défichage qui se fait au bout de 5 années. Cependant, il ne faut pas se leurrer, en étant fiché à la Banque de France, votre relation avec les banques va être difficile, notamment si vous avez un nouveau projet d’achat immobilier. 

La deuxième solution est également assez simple, il “suffit” de rembourser les dettes. Oui mais voilà, il y a fort à parier que n’êtes pas dans cette situation par choix mais probablement parce que vous avez dû faire fasse à un imprévu dans votre vie, que cela soit une perte de travail ou par exemple un divorce. 

Rassurez-vous, si vous avez des difficultés à rembourser votre dette, il vous reste d’autres solutions pour les solder. 

Mettre en place un regroupement de crédits pour FICP, est-ce possible ?

Pour mettre en place un rachat de crédit étant fiché Banque de France, il faut impérativement au minimum être propriétaire d’un bien immobilier. Le regroupement de crédits ne vous soldera pas vos dettes, en revanche cela pourrait vous permettre de faire baisser vos mensualités et donc d’avoir un pouvoir d’achat plus important pour ensuite essayer de vous sortir de cette situation. 

Il faut quand même noter, que même s’il est possible qu’un organisme accepte un rachat de crédit alors que vous êtes fiché FICP, cela n’est pas à 100% garanti, en effet, les établissements financiers sont en général frileux et demandent les garantis suivantes : 

  • Il ne faut pas avoir de chèque sans provision de plus  de 2 500 euros ;
  • Il faut être impérativement propriétaire d’un bien immobilier car le bien vous servira de caution hypothécaire
  • Il faut que vos dettes soient présentes uniquement chez un seul organisme financier. 

Ces conditions réunies, vous pouvez espérer avoir l’accord d’un rachat de crédit FICP. 

Petit rappel du regroupement de crédits FICP : l’organisme réunit vos différents prêts : immobilier et/ou crédit à la consommation au sein d’une même mensualité. Cela vous permettra de négocier un meilleur taux. De plus, vous prolongez la durée de votre prêt, ce qui va mathématiquement réduire vos mensualités. 

Pour voir si votre profil est éligible pour commencer un rachat de crédit FICP, vous pouvez consulter un courtier ou alors utiliser l’outil de simulation My Legacy qui vous permettra de vous mettre en relation directement avec des experts du rachat de crédit pour FICP. 

Il est important de comprendre qu’un rachat de crédits pour FICP n'entraînera pas un défichage FICP. En revanche, la solution que nous allons aborder dans le paragraphe suivant, oui. 

Utilisez la vente à réméré pour sortir du fichage FICP

La vente à réméré (ou avec faculté de rachat) est une méthode qui mériterait d’être plus connue, car elle comporte de nombreux avantages que nous allons analyser ensemble. 

Le principe de la vente à réméré est le suivant :

  1. Vous vendez votre bien immobilier tout en restant locataire du bien
  2. Avec la vente de votre bien, vous pouvez rembourser vos dettes et donc sortir d’un fichage FICP ou d’une situation de surendettement
  3. Vous souscrivez à un nouveau prêt (n’oubliez pas que maintenant vous êtes éligible pour un prêt étant donné que vous n’êtes plus fiché à la Banque de France) 
  4. Vous rachetez votre bien immobilier

N’hésitez pas à consulter notre dossier complet sur la vente à réméré, qui est probablement la solution la plus efficace pour sortir rapidement du  Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers.

Fichage FICP quelles sont les meilleures solutions pour en sortir ?

Quelles sont les alternatives au crédit lorsque nous sommes fichés à la Banque de France ?

Vous êtes fiché FICP mais vous avez besoin de liquidité pour une raison ou une autre (réparer un véhicule en panne par exemple), il existe certaines alternatives aux crédits classiques (prêt immobilier ou crédit consommation) pour y faire face. Attention toutefois à ne pas aggraver votre solution si vous n’êtes pas sûr de pouvoir rembourser les nouveaux prêts, cela pourrait nuire fortement à votre situation actuelle. 

Conseil n°2 : faire appel à une banque étrangère 

En théorie, votre fichage à la Banque de France à une incidence uniquement en France. En pratique, c’est un différent. En effet, alors qu’il est assez facile de créer un compte en banque à l’étranger il est toutefois très difficile d’obtenir un crédit immobilier à l’étranger. La raison est relativement simple : les banques demandent de résider dans le pays en question…

Conseil n°3 : Faire un prêt sur gage lorsque vous êtes fiché FICP. 

Si vous avez besoin de peu de liquidé mais que vous êtes fiché FICP, vous pouvez opter un pour un prêt sur gage. Le concept du prêt sur gage est facile. Si vous avez un objet de valeur, vous pouvez contacter le Crédit Municipal (c’est la seule banque qui accepte des prêts sur gage) pour lui demander un prêt sur gage. L’objet en question sera une garantie pour la banque au cas où vous n’arrivez pas à rembourser la somme empruntée. 

Une fois que l’objet est estimé par une commissaire-priseur, le Crédit Municipal vous prête entre 50% et 70% de la valeur estimée. 

Vous devrez évidemment payer des intérêts pour ce prêt, intérêts qui seront stipulés dans le contrat. 

Encore une fois, cette solution n’est que temporaire. Elle est conseillée uniquement si vous êtes prêt à brader le prix de votre objet. En effet, si vous n’arrivez pas à rembourser le prêt en 2 ans, alors l’objet sera mis en vente aux enchères. Si le prix dépasse le montant de votre dette, tant mieux, vous pourrez la rembourser et récupérer un petit pécule. En revanche, si le prix ne dépasse pas le prix de la vente, vous aurez perdu entre 50% et 30% de la valeur du bien. 

Micro-crédit sans justificatif

Une autre alternative au crédit classique s’offre à vous : le micro-crédit sans justificatif. De nombreuses nouvelles sociétés avec des promesses alléchantes ont vu le jour ces derniers temps : un mini prêt express sans aucun justificatif. Ainsi, aucun problème si vous êtes interdit bancaire ou si vous êtes fiché FICP, la banque pourra quand même vous prêter un petit montant (de 50€ à 3000€ selon les organismes). 

L’inconvénient majeur de cette solution est sans doute le fait que vous allez déplacer le problème et vous plongez inexorablement vers une situation de surendettement. Situation dans laquelle, dans le pire des cas, perdre votre bien immobilier. 

Prêt urgent CAF

Le prêt d’honneur CAF aide les familles étant en difficulté financière ponctuelle. Il est cependant difficile de faire une liste exhaustive des conditions d’obtention de ce prêt d’honneur CAF, car chaque département aura ses propres conditions. Il faut donc directement prendre contact avec votre CAF pour connaître les différentes conditions (à titre d’exemple, celle de l’Oise est la plus stricte).

La bonne nouvelle est la suivante : ce prêt d’honneur est un prêt à taux 0 !

  1. Qui a le droit d’inscrire un particulier sur le fichier FICP ?

    Les organismes de crédit, la commission de surendettement ainsi que les établissements bancaires.

  2. Quelle est la durée d'un fichage FICP ?

    Maximum 7 ans

Pour allez plus loin, vous pouvez consulter ces articles :