Comment l’AAH est-il calculé ?

Selon votre profil, vos ressources, l’endroit où vous travaillez le calcul et le montant de l’AAH auront des spécificités. My Legacy vous éclaire un peu plus à ce sujet en vous donnant des exemples concrets pour mieux comprendre des calculs parfois un peu complexes.

Les critères pris en considération pour le nouveau calcul de l’AAH en 2023

L’allocation aux adultes handicapés est une aide versée par la CAF (Caisse d’allocation familiale) ou la MSA (Mutualité sociale agricole) dans le but de garantir un revenu minimum aux personnes en situation de handicap. Pour bénéficier de cette allocation, il faut respecter certains critères d’âge, de niveau d’invalidité, de ressources, de résidence, de typologie de travail effectué et enfin de votre situation familiale.

Chacun de ces critères mènera à un mode de calcul de l’AAH différent. Commençons par le plus simple : le calcul de l’AAH pour une personne vivant seule.

Calcul AAH 2023 : quels sont les changements ?

Quel est le nouveau calcul de l’AAH quand on vit seul ?

Dans les prochains exemples que nous allons traiter par la suite, nous sommes partis du principe que les adultes handicapés étant éligibles à l’AAH avec un taux d’invalidité de plus de 80 %. Si votre taux d’invalidité est compris entre 50 % et 79 %, vous pouvez consulter directement notre article dédié à ce sujet. Vous verrez que les conditions d’attribution seront légèrement différentes que pour un taux d’invalidité supérieur à 80 %.

Voyons comment l’AAH est calculé pour une personne vivant seule et sans enfant. Cela pourra vous donner une idée du concept général. Nous allons volontairement utiliser des chiffres arrondis pour faciliter la compréhension.

Calcul si vous touchez moins de 500 euros par mois

Si vous touchez moins de 500 euros (503,68 € pour être exact) par mois, 20 % de votre salaire sera déduit de votre AAH.

Par exemple, si vous touchez 100 euros de salaire, alors votre AAH sera réduit de 20 euros, vous toucherez donc 936 euros d’AAH ainsi que vos 100 euros de salaire, soit un total de 1 036 euros.

Si vous touchez 200 euros de salaire, votre AAH sera réduite de 40 euros et ainsi de suite. En appliquant la même règle de calcul que plus haut, vous toucherez donc au total : 1 116 euros (200 euros de salaire + 916 euros d’aah).

Calcul si vous touchez plus de 500 euros par mois

Si vous touchez plus de 500 euros de salaire, votre AAH déduit toujours de 20 % pour les premiers 500 euros (n’oubliez pas que nous avons volontairement arrondis les chiffres, normalement nous sommes bien sur la base de 503,68 euros), puis de 60 % du reste du salaire.

Par exemple, avec un salaire de 600 euros : 

(500 * 20)/100 + (100*60)/100 = 100 + 60 = 160 euros.

Votre AAH diminue donc de 160 euros.

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulant différentes simulations du montant de l’AAH que vous percevrez selon votre salaire.

Simulation de montant de l’AAH perçu selon salaire

Salaire net imposableRéduction de l’AAHAAH perçuCumul salaire + AAH
20 % de votre salaire déduit de l’AAH
100 euros20 euros936 euros1 036 euros
200 euros40 euros916 euros1 116 euros
300 euros60 euros896 euros1 196 euros
400 euros80 euros876 euros1 276 euros
500 euros100 euros856 euros1 356 euros
Passer le palier de 500 euros 40 % de votre salaire sera déduit de l’AAH
600 euros160 euros796 euros1 396 euros
700 euros220 euros736 euros1 436 euros
800 euros280 euros676 euros1 476 euros
900 euros340 euros616 euros1 516 euros

Attention, la simulation vous informe mais n'a aucune valeur officielle. Les chiffres ont été volontairement arrondis pour plus de simplicité. Autre point important concernant la méthode de calcul pour obtenir les résultats ci-dessus, nous sommes partis du principe que l’adulte handicapé travaille dans un milieu ordinaire et non pas dans un ESAT. En effet, si vous travaillez en ESAT, la méthode de calcul diffère, nous le verrons un plus tard dans l’article.

Voyons maintenant comment se calcule l’AAH si vous êtes en couple et avec des enfants.

Calcul de l’AAH en couple

Voilà le détail de comment fonctionne le calcul du montant l’aah en couple. Si vous n'êtes pas très à l'aise avec les maths, c'est pas grave, il est juste important d'avoir une idée de ce que sont le plafond et l'assiette pour la suite.

La première chose à faire, c'est de calculer le plafond. Votre plafond vaut 956,65 euros (le montant maximum de l'AAH), à cela s'ajoutent 774,83 € si vous êtes en couple (81% du maximum), et 478,33€ par enfant (50% du maximum). Ce qui nous donne quelque chose comme ceci : 

Tableau récapitulatif des plafonds de ressources annuelles autorisées selon si vous êtes en couple, célibataire, avec ou sans enfant sur une année

Nombre d’enfants à chargeCélibataireEn couple
011 480 €20 778 €
117 220 €26 518 €
222 960 €32 258 €
328 699 €37 998 €
434 439 €43 738 €

Tableau récapitulatif des plafonds de ressources mensuelles autorisées selon si vous êtes en couple, célibataire, avec ou sans enfant 

Nombre d’enfants à chargeCélibataireEn couple
0956,65 €1 731,5 €
11 435 €26 518 €
21 913,33 €2 209,83 €
32 391,58 €3 166,5 €
42 869,92 €3 644,83 €

Important

Dorénavant, lorsqu’une personne en couple reçoit l’AAH, l’Etat a décidé de mettre en place un abattement fixe de 5 000 euros sur le salaire global.

Exemple calcul de l’AAH en couple 

Prenons un exemple concret pour mieux comprendre cette notion d’abattement : 

Mickaël bénéficie de l’AAH. Il ne perçoit aucune ressource car son handicap l'empêche de pouvoir travailler totalement. Mickaël est en couple avec Julie qui perçoit un salaire net imposable annuel de 22 000 euros. Si l’on se réfère au tableau ci-dessus nous remarquons que le couple a des ressources supérieures au plafond en vigueur (20 778 euros). En théorie, ils ne pourraient pas toucher l’allocation aux adultes handicapés. Cependant, comme mentionné plus haut, il faut prendre en compte un abattement de 5 000 euros sur les revenus du conjoint. Ce qui donne : 

(Salaires du couple - abattement sur les ressources du conjoint) = 22 000 euros - 5 000 euros = 17 000 euros

Avec cette méthode de calcul de la CAF nous retombons bien en dessous du plafond de 20 778 euros autorisé, ainsi le couple percevra l’AAH.

Exemple calcul de l’AAH en couple avec un enfant

Avant de se lancer dans les explications de calcul, il est important de noter, qu’au même titre que l’abattement forfaitaire de 5 000 euros appliqué sur les revenus du conjoint, il existe également un abattement forfaitaire annuel de 1 400 euros pour chaque enfant qui est à la charge d’un adulte.

Cet abattement devait être de 1 000 euros, mais il est finalement passé à 1 400 euros depuis le décret paru au Journal Officiel le 20 janvier 2022

Ceci étant dit, analysons un exemple pour mieux comprendre comment fonctionne cet abattement de 1 400 euros ajouté à un abattement forfaitaire de 5 000 euros.

Reprenons l’exemple de Mickaël et Julie. Mickaël a réussi à trouver un poste qui lui permet de travailler. Il touche dorénavant 15 000 euros. Sa femme, elle, touche le même salaire, soit 22 000 euros. Parce qu’une heureuse nouvelle n’arrive jamais seule, Mickaël et Julie viennent d’être parents. Si l’on additionne simplement le revenu de Mickaël et Julie nous arrivons à une somme de 37 000 euros, ce qui est bien au-dessus du plafond de ressource pour un couple avec un enfant : 26 518 euros.

Découvrons maintenant comment la CAF fait son calcul : 

(Salaire de Mickaël + Salaire de Julie - abattement pour le conjoint - abattement pour un enfant à charge) = (15 000 + (22 000 - 5 000 - 1 400) = 25 600.

Avec cette méthode de calcul, les ressources du couple passent en dessous du seuil de 26 518 euros et peuvent ainsi prétendre à l’AAH.

Parmi les exemples que l’on vient de parcourir, nous sommes partis du postulat que l’adulte handicapé travaillait dans un milieu ordinaire, mais que se passe-t-il si la personne en situation de handicap travaille dans un Établissement et service d'aide par le travail (ESAT ?

Comment est calculé le montant de l’AAH si vous travaillez en ESAT ?

L’Etat a mis en place un dispositif en 2005 permettant aux adultes handicapés de travailler dans un ESAT. Les objectifs étant de favoriser l’insertion ou alors la réinsertion des personnes handicapées dans le milieu professionnel mais également de garantir un minimum de rémunération qui oscille entre 55 % et 110 % du SMIC horaire.

Le salaire versé aux personnes en situation de handicap est donc versé à la fois par l’Etat et par l’Esat. Le financement de l’Esat est compris entre 5% et 50 % du smic horaire brut. L’Etat prendra donc le reste à sa charge.

Ce salaire peut-être cumulé avec l'allocation aux adultes handicapés, cependant le cumul de l’AAH et du salaire de l’Esat ne peut pas dépasser un certain seuil.

Tableau présenter le seuil que ne peut pas dépasser le cumul de l’Aah et du salaire

ProfilSeuil à ne pas dépasser
Personne seule1 678,95 euros
Personne en couple2 182,63 euros
Personne en couple avec un enfant à charge2 434,48 euros

Si le cumul des deux était dépassé, l’allocation aux adultes pour handicapés serait diminuée.

La CAF utilise un abattement pour déterminer le montant de l'AAH. Cet abattement est calculé en fonction de la part de votre rémunération garantie qui est financée par l'Esat, comme indiqué sur votre fiche de paie. La part de votre rémunération qui reste après l'application de cet abattement est considérée comme des ressources supplémentaires.

Tableau montrant l’abattement appliqué selon la part financée par l’Esat

Rémunération Esat (part financée par l’Esat)AbattementRémunération retenue
Entre 5% et moins de 10% du Smic horaire brut (soit entre 0,55 euro et moins de 1,11 euro)3,5%96,5%
Entre 10% et moins de 15% du Smic horaire brut (soit entre 1,11 euro et moins de 1,66 euro)4%96%
Entre 15% et moins de 20% du Smic horaire brut (soit entre 1,66 euro et moins de 2,21 euros)4,5%95,5%
Entre 20% et moins de 50% du Smic horaire brut (soit entre 2,21 euros et moins de 5,54 euros)5%95%

Source : aide-sociale.fr

Qu’entend-on par AAH différentielle ?

Lorsqu’un adulte handicapé retrouve une activité professionnelle, le montant de l’AAH qu’il perçoit va légèrement baisser. Etant donné que la vocation principale de l’AAH est de fournir un minimum de ressources aux adultes handicapés, il peut paraître logique qu’en augmentant vos ressources grâce à la reprise d’un travail, vous baisserez automatiquement le montant de votre AAH. Cela ne veut pas dire que vous ne pourrez plus recevoir une AAH, cela signifie uniquement que cette dernière diminue, on parlera donc d’AAH différentielle.

Grosso modo, l’AAH différentielle correspond au montant maximal de l’AAH moins le montant de vos ressources. En pratique, c’est un tout petit plus complexe que cela, étant donné que la CAF va mettre en place un abattement selon le niveau de revenu que vous aurez. En effet, il ne s’agit pas de décourager les adultes en situation de handicap de reprendre une activité professionnelle, c’est pourquoi cet abattement a été mis en place.

Abordons maintenant le dernier cas de figure concernant un sujet qui revient souvent : le calcul de l’AAH une fois que vous êtes à la retraite 

Calcul de l’AAH si à la retraite

Depuis janvier 2017, il est possible pour certaines personnes de percevoir l'AAH en plus de leur retraite. Cela est possible si les personnes ont cotisé à l'assurance vieillesse, ont un taux d'incapacité égal ou supérieur à 80%, ont une pension de retraite inférieure à 956,65 euros par mois et ont atteint l'âge légal de la retraite après le 1er janvier 2017. Vous devez également avoir cotisé à l’assurance vieillesse.

Important : 

N’oubliez pas de faire le dépôt de votre demande de votre retraite, faute de quoi votre allocation sera interrompue le temps de la régularisation. Attention vous ne pourrez pas demander la rétroactivité des paiements des mois non payés. 

Si ces conditions ne sont pas remplies, cela signifie que l'AAH sera interrompue une fois que la personne prendra sa retraite.

Par exemple, si votre taux d’invalidité est compris entre 50 % et 79 % vous ne percevrez plus cette allocation, une autre prendra le relais : le régime de retraite pour inaptitude.

Ce nouveau dispositif est beaucoup plus simple que le précédent. En effet, il permet de continuer à percevoir l’AAH et ce même une fois à la retraite et surtout, il permet d’éviter de transférer vers l’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées).

Ce qu'il faut retenir

Le calcul de l’AAH est un calcul qui prend en considération de nombreux facteurs tels que le milieu où vous travaillez, les ressources que vous percevez ou votre situation familiale (est-ce que vous êtes en couple, avec ou sans enfant etc).

Pour avoir une idée du montant que vous allez percevoir, vous pouvez utiliser un simulateur d’AAH du site aide-sociale.fr qui permet en moins de 5 minutes d’avoir une idée assez précise du montant dont vous êtes éligible.

Vous pouvez sinon prendre contact directement avec la CAF afin d’estimer avec précision le montant que vous pouvez percevoir. Pensez à vous munir de votre dernier avis d’imposition et de celui de votre conjoint(e) ainsi que de tous les justificatifs de ressources que vous percevez.

Ces articles pourraient également vous intéresser : 

Mis à jour le 22 novembre 2023
Avertissement : Les informations présentées sur ce site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils financiers, fiscaux, juridiques ou d'investissement. Les auteurs et l'équipe du site ne sont pas des conseillers financiers et ne prétendent pas l'être. Nous nous efforçons de présenter des informations précises et à jour, mais nous ne pouvons garantir l'exactitude ou l'exhaustivité de toutes les informations disponibles sur notre site.
menu-circlecross-circle