Les différents avis sur la vente à réméré

Vous avez un besoin urgent de liquidité mais après avoir demandé aux banques de vous prêter la somme d’argent dont vous avez besoin, toutes les banques ont refusé. Vous avez donc décidé de vous renseigner sur la vente à réméré qui semble être une alternative sérieuse si vous n’avez pas la possibilité d’emprunter via le système bancaire.

Oui mais voilà, après avoir écumé certains forums, vous vous rendez compte que la vente à réméré n’a pas forcément bonne publicité.

My Legacy décrypte pour vous la vente à réméré et vous donne un avis honnête et professionnel sur le sujet.

Quels sont les avis sur le réméré

Dans quels cas faut-il mettre en place une vente à réméré ?

Il existe de nombreux cas où la vente à réméré présente de nombreux avantages.

Voici quelques cas de figure où la vente à réméré s’avère être le bon choix : 

  • Vous devez solder des dettes rapidement ;
  • Vous souhaitez conserver votre bien ;
  • Vous êtes fiché bancaire et vous ne pouvez pas emprunter ;
  • Vous êtes sous le coup d’une saisie immobilière ;
  • Vous êtes trop âgés pour emprunter ;
  • Vous avez besoin de trésorerie pour financer un projet.

Le réméré comporte des risques… 

Que les choses soient claires dès le départ : le réméré comporte certains risques. Si vous avez la possibilité d’emprunter de l’argent via le système bancaire, n’hésitez pas ! Une vente à réméré doit être faite uniquement en cas de derniers recours. Il faut faire une vente à réméré en toute connaissance de cause.

En effet, même si vous pouvez obtenir des liquidités avec la vente à réméré, ce n’est nullement un prêt. La vente à réméré est une transaction immobilière. A la différence d’une vente classique, la vente à réméré vous réserve le droit de pouvoir racheter votre bien à l'issue du contrat de réméré. En revanche, si à l’issue du contrat vous n’avez pas la capacité financière à racheter votre bien, il sera ”perdu”.

Heureusement, avec My Legacy vous limitez ce risque car 95 % des rémérés signés se sont conclus par le rachat de la faculté de rachat.

Autre point important, si vous n’avez pas forcément d’attache affective à votre bien immobilier, il n’est pas forcément utile de passer par une vente à réméré. En effet, le réméré est réservé aux propriétaires désireux de pouvoir ré-emménager dans le bien. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez peut-être opter pour une vente express, aussi appelée vente instantanée. C’est une solution permettant de vendre en urgence son bien.

… qui peuvent être mesurés si vous êtes accompagnés par des experts du réméré.

N’hésitez pas à consulter un notaire pour s’assurer que la vente à réméré est la bonne décision à prendre selon votre profil. Néanmoins, il n’est pas rare que les notaires eux-mêmes ne connaissent pas parfaitement les tenants et aboutissants d’une vente à réméré. C’est pourquoi il est crucial de bien choisir l’organisme de réméré qui vous accompagnera tout au long du contrat.

Quels sont les avis du réméré ?

Un historique pas en faveur du réméré

En parcourant les différents forums on s’aperçoit rapidement que la vente à réméré n’a pas bonne presse. Il est vrai qu’initialement, la vente à réméré était proposée par des organismes peu scrupuleux, considérant leurs intérêts financiers avant de considérer ceux des clients. Avec le développement d’internet, l’augmentation des plateformes récoltant des avis, ces organismes peu scrupuleux ont soit fermé leur porte ou alors ils ont dû changer leur méthode. Très bonne nouvelle pour les propriétaires.

Des avis de plus en plus élogieux

Ceci étant dit, cela ne veut pas dire que chaque organisme proposant du réméré a le même niveau de dévotion pour leur client. Le choix d’un organisme de réméré est une étape clé dès lors que vous avez choisi de passer le cap. Cet organisme doit prendre le temps de se poser avec vous et d’étudier votre situation financière. Il vous posera beaucoup de questions pour être sûr que vous ne faites pas fausse route et que vous pourriez opter pour une autre option plus avantageuse pour vous.

L’objectif principal de l’organisme doit être le suivant : s’assurer au mieux que vous puissiez acheter votre bien immobilier à la fin du contrat.

N’hésitez pas à consulter les différents avis d’entreprise sur internet, que ça soit sur Truspilot, Google My Business ou même Immodvisor. Ils sont en général très représentatifs.

Autre bonne nouvelle pour les propriétaires, My Legacy a noué depuis des années des partenariats avec des sociétés qui respectent notre charte éthique. En passant par notre formulaire de contact gratuit, vous serez mis en relation avec des sociétés soucieuses de votre santé financière.

Quels sont les avis sur le coût du réméré ?

Comme déjà évoqué, la vente à réméré doit être une solution uniquement si vous n’avez pas d’autres options bancaires. La raison principale réside dans le fait que le réméré a un coût certain. Selon l’organisme que vous choisirez, la vente à réméré coûte entre 8 % et 12 % par an du prix de votre logement. Le réméré est donc loin d’être indolore, mais souvenez-vous qu’il donne une vraie chance au propriétaire de se sortir d’une situation financière catastrophique.

De nombreuses personnes utilisent le réméré pour stopper une procédure de saisie immobilière. Saisie immobilière qui pourrait se transformer en vente aux enchères de votre bien. Auquel cas, la vente aux enchères sera bien plus onéreuse qu’une simple vente à réméré. En moyenne, les biens des ventes aux enchères sont adjugés à 60 % du prix du marché…

Ces articles devraient également vous intéresser, ils permettent de compléter votre compréhension sur le réméré :