Comment prévenir le surendettement ?

La frontière entre un endettement trop important et le surendettement est souvent très fine. Une nième réparation sur une voiture peut parfois être la goutte d’eau qui fait déborder le vase. La goutte d’eau qui fait basculer un foyer d’une situation difficile à une situation de surendettement. En comprenant en amont comment fonctionne le mécanisme du surendettement et quelles sont ses causes, il est possible de l’éviter.

Ensemble, nous reprendrons quelques conseils fournis par des experts afin d’éviter qu’une situation financière se dégrade. De la renégociation du prêt, en passant par le regroupement de crédits, la vente à réméré ou encore le dépôt d'un dossier de surendettement en dernier recours, des solutions existent.

Une personne en situation de surendettement qui doit dire adieu à sa maison.
Comment éviter une situation de surendettement
Une personne en situation de surendettement qui doit dire adieu à sa maison

🔍 Mieux comprendre le surendettement et ses causes afin de l’éviter

Lorsque vos dettes s’accumulent et que vous n’êtes plus en mesure de rembourser vos crédits non professionnels, que ça soit des crédits à la consommation, des prêts immobiliers ou que vous n’arrivez plus à payer vos factures courantes (électricité, énergie, assurance etc.), nous parlons de situation de surendettement. Les articles L. 711-1 et L. 712-2 du Code de la Consommation définissent le surendettement comme une situation caractérisée par l'impossibilité manifeste de faire face à l'ensemble de ses dettes non professionnelles exigibles et à échoir.”.

Ne pas confondre endettement excessif et surendettement

L'endettement et le surendettement sont deux situations financières qui peuvent sembler similaires, mais elles sont en fait très différentes.

L'endettement fait partie de la vie financière normale d'un individu. La plupart des ménages français sont endettés (selon la Banque de France, en 2018, 48 % des ménages avaient contracté au moins un crédit). Par exemple, lorsque vous prenez un prêt immobilier pour acheter une maison, vous vous endettez, c’est tout à fait “normal”. Cela signifie que vous avez une obligation financière à rembourser sur une certaine période de temps. En revanche, vous avez également un plan clair pour y faire face. Si vos revenus sont stables et que vous pouvez gérer vos remboursements de prêt en plus de vos autres dépenses courantes, vous êtes simplement endetté, pas surendetté. Lorsque vous contractez un prêt, les banques sont censées justement vérifier votre taux d’endettement afin d’éviter d’être en incapacité de rembourser les différentes échéances. 

Le surendettement, en revanche, se produit lorsque vos dettes dépassent votre capacité à les rembourser. Imaginons que vous ayez plusieurs prêts - un prêt immobilier, un prêt auto, des dettes de carte de crédit, etc. - et que la somme des remboursements mensuels dépasse vos revenus. Dans ce cas, vous ne pouvez pas faire face à tous vos engagements financiers, et vous risquez de tomber en défaut de paiement. Cette situation est ce que l'on appelle le surendettement.

Les causes principales du surendettement

L'endettement peut devenir du surendettement si vous ne gérez pas bien vos finances, ou si vous faites face à un changement de situation comme la perte d'un emploi, une maladie longue durée ou un divorce. Les causes du surendettement peuvent être scindées en deux catégories :

  • les causes objectives ;
  • les causes subjectives.

🧐 Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à prendre connaissance de notre article sur les causes du surendettement.

Il est nécessaire de toujours être conscient de vos obligations financières et de prendre des mesures pour les gérer efficacement et rapidement, faute de quoi vous pourrez basculer vers une situation de surendettement que vous ne maîtriserez plus.

🚩 Quels sont les premiers signes qui devraient mettre la puce à l’oreille ?

Reconnaître les premiers signes avant-coureurs peut permettre d’éviter une situation de surendettement. Plus vous identifiez le problème en amont, plus facile vous pourrez éviter que votre santé financière se dégrade. Voici quelques signes précurseurs à ne pas négliger :

  • vous êtes constamment en à découvert (plus les mois avancent, plus vous êtes à découvert tôt dans le mois) ;
  • vous avez de plus de retards de paiements, que ça soit pour les crédits en cours, ou les factures ;
  • vous demandez des délais de paiement à vos différents fournisseurs ;
  • vous recevez des relances de la part de vos créanciers ;
  • vous procrastinez pour l’établissement d’un budget car cela vous préoccupe ;
  • vous empruntez de l'argent pour rembourser d'autres dettes : C'est un signe très clair de surendettement. Si vous contractez un nouveau prêt pour rembourser un ancien, vous êtes dans une spirale d'endettement qui peut rapidement devenir incontrôlable.

Si vous vous reconnaissez en lisant ces quelques lignes, vous devez agir rapidement avant qu’il soit trop tard. Vous devez mettre en place des actions concrètes pour rembourser au plus vite vos dettes afin d’éviter le surendettement.

🛡️ Quelles sont les solutions les mieux adaptées pour éviter une situation de surendettement ?

Tout dépend de votre degré d’endettement. My Legacy a fait un classement (basé sur notre expérience, attention nous ne sommes pas un conseiller financier) des actions à mettre en place selon la gravité de votre situation :

  • Mettre en place un budget clair en utilisant la règle 50/30/20. C’est selon nous la première chose à effectuer, cela permettra au maximum d’éviter des problèmes de surendettement. Plus vous avez conscience de vos différentes dépenses plus facilement vous pourrez mettre en place des actions correctives si nécessaire.
  • Une fois le budget établi, essayez de faire baisser le prix de vos dépenses courantes (électricité, gaz, abonnement téléphonique, internet, assurance auto, assurance habitation… Vous avez compris le principe) en passant par des comparateurs en ligne.
  • Changer votre assurance emprunteur. En changeant d’assurance de prêt vous pouvez réduire jusqu’à 60 % le coût de votre assurance. C’est une réduction non négligeable étant donné que le coût de l’assurance peut représenter jusqu’à un tiers du coût total d’un crédit !
  • Demander un échelonnement des mensualités ;
  • Baisser vos mensualités de crédits lorsque c’est possible en renégociant votre taux d’intérêt.
  • Envisager un rachat de crédits pour réduire vos mensualités. Cette solution peut être utile si vous avez plusieurs crédits en cours et que vous éprouvez des difficultés à gérer leurs remboursements.
  • Mettre en place une vente à réméré (solution accessible uniquement au propriétaire d’un bien immobilier). Cette solution permet de vendre temporairement un bien immobilier (tout en restant habiter dedans) afin de solder vos dettes en urgence. A utiliser cette méthode uniquement si le système bancaire vous tourne le dos car cette méthode, vieille du Moyen-Âge, a un coût important. Cependant, si vous faites face par exemple à une saisie immobilière, la vente avec faculté de rachat est redoutablement efficace.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le réméré, nous vous invitons à remplir notre formulaire de mise en relation totalement gratuit. Nos partenaires experts dans la vente avec faculté de rachat prendront contact avec vous pour vous expliquer le principe en détail.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive mais vous permet de vous donner une bonne base afin d’éviter de sombrer dans une situation financière précaire.

🚪 Sortir d’une situation de surendettement

Si aucune de ces solutions n’a fonctionné, il vous reste une dernière option : déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Après étude de votre dossier, la Commission de surendettement estimera si ce dernier est recevable ou irrecevable. Après évaluation de l’état d’endettement, le dossier sera orienté soit vers un plan conventionnel de redressement ou un rétablissement avec ou sans liquidation judiciaire. Voici les quelques avantages qu’un dépôt de dossier de surendettement peut vous procurer :

  1. Aménagement du montant de vos dettes : Cela signifie que vous pourriez avoir la possibilité de réduire la somme que vous devez. Par exemple, cela pourrait inclure l'annulation des intérêts sur un prêt. Imaginez que vous ayez un prêt de 10 000 euros avec un taux d'intérêt de 5%. Si les intérêts sont annulés, vous n'aurez plus à rembourser les 500 euros d'intérêts, seulement les 10 000 euros initiaux.
  2. Augmenter la durée des paiements : Cela signifie que vous avez plus de temps pour rembourser ce que vous devez. Par exemple, si vous aviez initialement 2 ans pour rembourser un prêt, cela pourrait être étendu à 3 ans, ce qui réduirait vos paiements mensuels.
  3. Etalement du paiement de vos dettes : Par exemple, si vous devez 12 000 euros, au lieu de payer le tout en une fois, vous pourriez être autorisé à payer 500 euros par mois pendant 24 mois.
  4. Arrêter certains paiements : Dans certaines situations, vous pourriez être autorisé à suspendre temporairement le remboursement de vos dettes. Par exemple, si vous traversez une période de chômage ou de maladie, vous pourriez être en mesure de reporter vos paiements jusqu'à ce que votre situation financière s'améliore.
  5. Suppression partielle ou totale des dettes : Dans certains cas, si vous êtes dans une situation financière particulièrement difficile, vous pourriez être éligible à l'effacement de certaines de vos dettes. Cela signifie qu'on vous pardonne certaines dettes et que vous n'êtes plus légalement tenu de les rembourser. Par exemple, si vous aviez une dette de 5 000 euros qui est effacée, vous n'aurez plus à rembourser cette somme.

Attention toutefois, le dépôt de dossier de surendettement n’est pas la solution miracle non plus, elle est à prendre en considération en dernier recours, si vous avez déjà essayé de mettre en œuvre les autres méthodes citées plus haut. En effet, ce n’est pas sans conséquence. En voici quelques unes : 

  • Premièrement, vous serez fiché à la Banque de France, cela signifie que vous ne serez plus en mesure d’avoir recours au système bancaire classique. De même, vous n’aurez plus le droit d’utiliser vos cartes bancaires.
  • L'isolement social peut survenir : La personne en situation de surendettement et sa famille peuvent faire face à une marginalisation sociale.
  • L'instabilité financière est une réalité : Il se peut que certains de vos biens soient vendus pour régler vos dettes, ce qui peut créer une situation d'incertitude.
  • Le fardeau psychologique peut être écrasant : Le surendettement est une source majeure de tension mentale, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses sur votre santé mentale.
  • La menace d'une perte de domicile est présente dans les cas les plus extrêmes : Dans certaines circonstances, vous pourriez être contraint de quitter votre logement.

Ce qu'il faut retenir

Comprendre le surendettement et ses causes est essentiel pour éviter de tomber dans une situation financière précaire. La frontière entre l'endettement normal et le surendettement peut être ténue, et il est crucial de rester vigilant face aux signes avant-coureurs. Des solutions existent pour prévenir et traiter le surendettement, allant de la gestion de budget à la renégociation de prêt, jusqu'au dépôt d'un dossier de surendettement en dernier recours.

Nous vous invitons à continuer à vous informer sur ce sujet en consultant nos autres articles sur la procédure de surendettement, la commission de surendettement, et la nouvelle loi de surendettement. Ces informations supplémentaires vous permettront d'approfondir votre compréhension de cette thématique.

Si vous êtes dans une situation précaire ou si vous connaissez une personne qui éprouve des difficultés financières, nous vous encourageons à partager cet article. L'information est un outil précieux pour prévenir et combattre le surendettement. Ensemble, nous pouvons aider ceux qui sont en difficulté à retrouver une santé financière saine.

Enfin, si vous avez des questions, des commentaires ou si vous souhaitez partager votre propre expérience, n'hésitez pas à nous en faire part. Votre contribution est précieuse pour nous aider à améliorer nos ressources et à soutenir ceux qui sont confrontés à des problèmes de surendettement.

Pour aller plus loin :

Mis à jour le 19 juin 2023
Avertissement : Les informations présentées sur ce site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils financiers, fiscaux, juridiques ou d'investissement. Les auteurs et l'équipe du site ne sont pas des conseillers financiers et ne prétendent pas l'être. Nous nous efforçons de présenter des informations précises et à jour, mais nous ne pouvons garantir l'exactitude ou l'exhaustivité de toutes les informations disponibles sur notre site.
menu-circlecross-circle