Fichage FICP et prêt immobilier : est-ce compatible ?

Avec l’augmentation des taux d’intérêt depuis août 2022 et une stagnation du taux d’usure, l’obtention de prêt immobilier est de plus en plus compliqué. Entre août et septembre 2022, le nombre de prêts accordés par les banques a chuté de quasiment 35 % !

C’est devenu la croix et la bannière pour obtenir un crédit immobilier. Les banques sont de plus en plus sélectives quant aux profils acceptés. Est-il possible pour une personne fichée au FICP (Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) d’obtenir un prêt immobilier ?

Fichage FICP et prêt immobilier : est-ce compatible ?

Quelles sont les raisons d’un fichage à la Banque de France ?

Selon la Banque de France, les incidents de paiement sont en hausse de 24 % entre le début 2022 et 2021.

Plus de 30 000 dossiers de surendettement ont été déposés en 2022 à la Banque de France. Au total c’est plus de 180 000 personnes inscrites sur le fichier du FICP.

Les raisons d’une inscription au fichier FICP sont multiples : 

  • Soit parce que vous n’avez pas remboursé deux mensualités consécutives ;
  • Soit suite à un dépôt de dossier de surendettement.

La durée du fichage diffère selon la raison de votre inscription : 

  • Vous serez inscrit pendant 5 ans maximum lors d’un incident de paiement ;
  • Tandis que vous serez inscrit pendant 7 ans lors d’un dépôt de dossier de surendettement.

Voyons maintenant quelles sont les conséquences d’une inscription au fichier FICP et surtout quel est l’impact sur une éventuelle demande de prêt immobilier.

Est-il possible de faire un prêt immobilier en étant fiché à la Banque de France ?

Avant de comprendre s’il est possible ou pas d’obtenir un prêt immobilier tout en étant fiché à la Banque de France, il est important de comprendre à la fois l’objectif de la création de ce fichier et dans quelle situation le fichier doit être consulté.

L’objectif de la création du fichier FICP

Le fichier FICP a été créé par la Banque de France dans le cadre de la loi Neiertz en 1989. L’objectif de ce fichier est de lutter contre les situations de surendettement en France.

Dans quel cas ce fichier est-il consulté ?

A partir du moment où une personne fait une demande de prêt immobilier ou de prêt à la consommation, l’établissement prêteur est dans l’obligation de consulter le fichier FICP. Il n’est légalement pas interdit d’accorder un prêt à une personne fichée. Malheureusement elle rend l’accès au crédit bien plus difficile. En effet, vous devez prouver à votre banque que vous êtes solvable. Faute de quoi, votre demande sera refusée.

Dans le contexte économique actuel, il est quasiment impossible d’obtenir un prêt immobilier ou même un prêt personnel en étant fiché à la Banque de France.

Si vous aviez un projet personnel d’achat de bien immobilier, vous allez devoir régulariser votre situation en soldant vos dettes.

Comment solder des dettes si vous avez justement des difficultés pour joindre les deux bouts ? Il existe une solution coûteuse, certes,  mais qui a le mérite d’être connue : la vente à réméré. Cette solution est uniquement réservée aux propriétaires d’un bien immobilier.

Le portage immobilier et la vente à réméré pour solder vos dettes.

La vente à réméré ou le portage immobilier ne sont pas des solutions miracles contre le surendettement. Elle est réservée aux propriétaires faisant face à un problème financier suite à un imprévu de la vie (divorce, perte d’emploi ou encore un décès dans une famille). La vente à réméré ou portage immobilier permettent aux propriétaires endettés d’obtenir des liquidités sans même à devoir passer par les banques.

Avec la vente à réméré, vous vendez votre bien pour une durée bien précise, généralement 18 mois. A l'issue du contrat, vous pouvez exercer ce qu’on appelle votre faculté de rachat. En d’autres termes, vous avez la priorité pour racheter votre bien au prix fixé devant le notaire.

Cela fonctionne ne la manière suivante : 

  • Vous vendez votre bien immobilier pour une somme qui vous permettra à la fois de solder vos dettes mais également de vous constituer une trésorerie de sécurité ;
  • Avec ces liquidités, vous rembourser l’intégralité de vos dettes. Étant vierge de toutes dettes, vous pouvez demander la radiation de votre nom du fichier FICP !
  • Tout le long du réméré, vous aurez un seul objectif : assainir votre santé financière pour être en mesure de racheter votre bien. Une fois votre situation plus stable, vous aurez de nouveau toutes vos chances pour obtenir un prêt immobilier classique.

La vente à réméré n’est pas une transaction immobilière à prendre à la légère. Malgré le fait qu’elle peut vous permettre de retrouver un second souffle, il faut être capable de sélectionner des organismes spécialisés dans le réméré. En effet, cette technique étant mal connue, le choix de l’organisme sera primordial. Il faut privilégier les experts de réméré ayant une approche éthique et faisant passer votre intérêt avant leur intérêt financier.

En passant par My Legacy, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, nous avons pris le parti de sélectionner uniquement les organismes répondant à notre charte partenaire éthique.

Quelles sont les autres conséquences d’un fichage au FICP ?

menu-circlecross-circle