Sénior, est-ce que je peux faire un prêt relais ?

Prêt relais sénior refusé, quelles alternatives

Après 20 belles années passées en région parisienne, vous avez décidé avec votre conjoint(e) de profiter de votre retraite sur la côte ouest de la France, plus précisément à Biscarrosse, où vos enfants et petits enfants vivent.

Malheureusement, vous n’avez pas une épargne suffisante pour pouvoir vous offrir le bien de vos rêves, vous devez donc passer par la case prêt immobilier. Étant donné qu’il n’est pas possible d’assumer une double mensualité, vous avez choisi de mettre en place un prêt relais. Grâce au prêt relais vous aurez la possibilité d’avoir les fonds pour acheter votre bien immobilier et déménager. 

Oui mais voilà, emprunter lorsque l’on est sénior n’est pas une mince affaire. Les banques sont souvent frileuses. Nous reverrons un peu plus bas dans l’article quelles sont les raisons d’une telle réticence. 

Heureusement, il existe des solutions très efficaces pour : 

Avant d’aborder quelles sont les différentes solutions, reprenons les bases du prêt relais, pas dans le détail car ce n’est pas l’objectif principal de cet article.

Comment fonctionne un prêt relais pour sénior ?

Le prêt relais pour sénior fonctionne exactement de la même manière qu’un prêt relais classique. Vous souhaitez acheter un bien immobilier mais vous n’avez pas les moyens financiers pour l’acquérir. Deux cas de figure possible : 

  • Le prix de vente de votre bien immobilier couvre entièrement le prix d’achat du nouveau bien : vous aurez donc besoin d’un prêt relais sec.
  • Le prix de vente de votre bien est inférieur au prix d’achat : vous devez opter pour un prêt relais dit adossé. Avec la vente, vous rembourserez une partie du prêt relais et vous devrez souscrire également à un prêt immobilier classique pour la différence du prix.

En règle générale, le prêt relais, qu’il soit sec ou adossé dure entre 12 mois et 24 mois. Pour être plus précis, car nous aimons être précis chez My Legacy, 12 mois renouvelables 12 mois, soit un total de 24 mois.

Maintenant que nous connaissons les types de prêt relais possible ainsi que la durée, analysons quelles sont les différentes étapes pour l’obtention d’un prêt relais lorsque l’on est sénior.

Quelles sont les étapes pour obtenir un prêt relais ?

L’obtention d’un prêt relais dépendra de tous les critères classiques pour un prêt traditionnel, à savoir : 

  • Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %. Ce constat est encore plus vrai durant cette période difficile.
  • Vous devez absolument justifier de revenus stables. Vous devez également avoir reste à vivre suffisant ;
  • Évidemment, vous ne devez pas avoir de dettes ;
  • L’âge est un critère important pour les banques. Plus vous êtes âgé, plus vous êtes un “risque” pour la banque.
  • Idéalement, et c’est de plus en plus vrai, vous devez avoir un apport personnel. Parmi tous les critères évoqués, c’est peut-être le seul où être retraité peut être un avantage. En effet, vous avez en théorie eu plus de temps qu’une personne âgée de 20 ans à épargner. En théorie.

Si vous vous cochez la plupart de ces cases, ce n’est pas fini pour autant. Un autre critère s'ajoute pour faire pencher la balance positivement vers un accord de financement : l’estimation de votre bien immobilier. Pour estimer au mieux votre bien immobilier, vous allez devoir : 

  1. Demander une voir plusieurs estimations de votre bien. Les banques demandent souvent plusieurs estimations pour être au plus juste de la réalité et éviter les mauvaises surprises ;

Bon à savoir :

Certaines banques n’acceptent même pas les estimations des agences immobilières. Elles demandent à ce qu’un expert de leur banque vienne directement chez vous pour faire l’estimation du prix. Estimation qui sera d’ailleurs facturée par la banque. La Banque Postale fait partie de ses banques.

  1. Une fois l’estimation en poche, vous allez devoir rechercher un financement. Il est vivement conseillé de toquer à la porte de plusieurs banques pour optimiser vos chances. Si vous n’avez pas le courage de le faire, vous pouvez opter pour un courtier immobilier.
  2. Après avoir envoyé votre dossier à la banque et après validation du plan de financement, vous pourrez enfin signer l’offre de prêt.
  3. Deuxième option : votre banque a refusé votre demande.

Comme nous avons pu le constater dans la section “les critères pour obtenir un prêt relais”, de nombreux critères vont à l’encontre de la situation même d’un retraité. Vous vous demandez sûrement pour quelles raisons votre banque a dit non à votre demande de prêt relais ?

Pourquoi les banques ne veulent pas faire de prêt relais aux séniors ?

Les réponses à cette question ont quasiment toutes été évoquées lors des critères d’octroi d’un prêt immobilier classique. Les mêmes règles s’appliquant au prêt relais, le profil retraité n’est pas le meilleur profil emprunteur pour une banque.

Une capacité d’emprunt trop faible

Rappelez-vous, lorsqu’une banque reçoit une demande de financement, elle va prêter attention à certains critères, qui, nous le verrons, ne sont pas en votre faveur en étant sénior. Premièrement, les banques regardent vos revenus. Plutôt embêtant quand vous êtes à la retraite, n’est-ce pas ? Même si vous percevez une retraite, elle sera forcément plus faible que votre revenu initial. La banque estime donc, et sûrement à juste titre, que vous avez atteint votre revenu maximum. Dès lors, vous prêtez de l’argent peut être plus risqué. Et nous savons très bien que les banques essaient de prendre le moins de risque possible lorsqu’elles décident de prêter de l’argent. 

Un âge trop risqué pour les banques

Autre point important pour les banques : l’âge. En effet, plus une banque prête à une personne âgée, plus elle prend des risques de non remboursement du crédit, suite à un décès par exemple. Pour pallier ce problème, les banques ont tendance à augmenter à l’excès le prix de l’assurance emprunteur. 

Nous appelons cela une "surprime". Cette surprime va malheureusement bloquer toute demande de financement. En effet, la surprime va faire gonfler le TAEG. Or si le TAEG est supérieur au taux d’usure fixé par la Banque de France, alors les prêts ne sont pas accordés. On parle de taux usuraire, et c’est interdit par la loi (cf article L314-6 du Code de la consommation). Avec la hausse des taux d’intérêts, un taux d’usure qui n’augmente pas suffisamment, de nombreuses demandes de financement sont donc refusées par les banques pour les profils séniors.

Vous l’aurez compris, pour accéder au prêt relais, l’âge n’est pas votre meilleur allié. De nombreuses demandes seront alors refusées par les banques. Est-ce que cela veut dire que vous ne pouvez pas acheter le bien de votre rêve pour profiter de vos enfants et petits enfants ? Heureusement non, il existe des solutions alternatives très efficaces pour les personnes âgées de plus de 60 ans.

Que faire en cas de refus de prêt relais ? Les 3 alternatives au problème.

Faire appel à un organisme spécialisé dans le prêt relais pour sénior.

Avec 19,6 % de la population française âgée de plus de 65 ans (selon l’Insee), de nombreux organismes se sont spécialisés dans la finance au sens large pour retraité. Sénioritis et PopSénior font partie des organismes pour sénior les plus reconnus.

Zoom sur l’offre Sénioritis.

Pour faciliter l’obtention du prêt relais pour les seniors, la société Senoritis se distingue sur trois points : 

  1. Pas besoin de changer d'établissement bancaire.

Lorsque vous faites une demande de crédit relais, il est assez commun que la banque vous demande de rapatrier vos différents comptes bancaires au sein de la même banque. Chez Senioritis : cette condition n’est pas obligatoire. Cela évite toutes les démarches administratives. De plus, nullement besoin de changer de conseiller bancaire avec qui vous avez l’habitude de communiquer.

Avec Sénioritis, vous ne changez pas vos habitudes.

  1. Une durée de prêt relais pouvant aller jusqu’à 5 ans.

Contrairement au prêt relais classique qui dure deux ans au maximum, l’offre de Senioritis permet d’augmenter cette durée jusqu’à 5 ans.

Avec l’augmentation des taux, la réduction du nombre de prêts octroyée par les banques, les ventes sont de plus en plus difficiles. Grâce à l’offre prêt relais de 5 ans de Sénioritis, vous avez moins de stress pour vendre votre appartement ou votre maison. Vous évitez ainsi de devoir payer deux mensualités en même temps

  1. Une assurance emprunteur non obligatoire.

Dernier avantage, et pas des moindres, l’assurance de prêt immobilier est facultative chez Senioritis. Rappelez-vous, l’assurance emprunteur, surtout pour les personnes âgées de plus de 65 ans, est le facteur qui bloque le plus souvent l’octroi de prêt relais. L’assurance crédit immobilier faisant augmenter drastiquement le TAEG, il devient très souvent plus élevé que le taux d’usure, interdisant aux banques de prêter de l’argent.

Chez Senioritis, libre à vous de souscrire ou non à une assurance de prêt.

Zoom sur l’offre PopSenior.

L’offre de PopSenior a beaucoup de similitudes avec celle de Senioritis. PopSenior propose aux retraités de mettre en place un prêt hypothécaire pour sénior. Le principe est simple. Le prêt relais est donc garanti par l’hypothèque de votre bien immobilier. Avec cette hypothèque, vous rassurez la banque qui acceptera de vous prêter l’argent dont vous avez besoin.

Les avantages de ce prêt hypothécaire pour sénior sont les mêmes que ceux de l’offre Sénioritis, à savoir : 

  • Assurance de prêt facultative ;
  • Age limite de prêt : 85 ans ;
  • Durée de prêt de 5 ans au lieu de 2 ans ;
  • Pas de changement de banque.

Petite particularité avec l’offre PopSenior, il existe un montant d’emprunt minimal et maximal. Le montant du prêt minimum est de 80 000 euros. Alors que le montant maximum est de 400 000 euros. Il existe cependant des exceptions. Vous pouvez emprunter plus de 400 000 euros si votre bien immobilier se situe : 

  • En Ile-de-France ;
  • En région PACA ; 
  • A Deauville ;
  • Ou dans les stations de ski situées en Savoie ou en Haute-Savoie.

Point de vigilance My Legacy

Même si PopSenior et Senioritis proposent des prêts relais sans assurance de prêt, My Legacy déconseille vivement de faire l’impasse sur l’assurance emprunteur. En effet, l’assurance-crédit a pour objectif de couvrir le co-emprunteur ou les héritiers d’un éventuel décès. Si vous n’avez pas d’assurance de prêt, le co-emprunteur devra assumer l’intégralité du crédit seul. 

Réfléchissez à deux fois avant de souscrire un crédit relais sans assurance de prêt. Normalement, un établissement sérieux devrait vous conseiller de prendre une assurance de prêt immobilier si l’un des deux assurés ne peut pas assumer financièrement la totalité du prêt relais en cas de décès.

Si, même en passant par un organisme spécialisé dans les prêts relais pour retraité, vous n’arrivez pas à obtenir votre prêt, vous pouvez toujours opter pour une autre option : la vente à réméré ou le portage immobilier.

H3 : Optez pour la vente à réméré pour contourner le prêt relais.

Avant d’opter pour une vente à réméré, il est important d’avoir pris en considération les options précédentes. Si vous pouvez souscrire un prêt relais, pas besoin de faire une vente à réméré ou un portage immobilier.

La vente à réméré, aussi appelée vente avec faculté de rachat ou encore portage immobilier solidaire consiste à vendre temporairement votre bien immobilier tout en déménageant quand vous le souhaitez (dans un délai maximum de 5 ans). Grâce à l’argent de la vente vous rembourserez votre crédit en cours, ainsi avec un taux d’endettement plus faible, vous aurez un meilleur profil emprunteur et vous pourrez tranquillement emprunter pour votre futur bien.

Vous aurez donc tout le temps nécessaire pour vendre votre bien aux conditions que vous voulez. Une fois le bien vendu, vous pourrez encaisser la différence entre le prix de revente et le prix d’acquisition.

Dernière alternative au prêt relais lorsque vous êtes propriétaire et sénior : la vente express.

Optez pour une vente express pour éviter le prêt relais.

Après le lancement du iBuying aux Etats-Unis en 2014, de nombreux iBuyers ont vu le jour en Europe et en France. La promesse est simple : obtenir une offre d’achat ferme en 48h ! Comment est-ce possible ? Etant donné que les iBuyers sont des entreprises, elles ne sont pas soumises à des conditions suspensives de financement. Ainsi, dès lors qu’une offre est faite, vous avez la garantie que la vente aura lieu. Les iBuyers ne peuvent pas se retracter.

H4 : Quelles sont les sociétés en France proposant des achats de bien immobilier express ?

Parmis les entreprises de iBuyers en France, quelques unes sortent du lot par leur sérieux : 

  • Homeloop ;
  • Dili ;
  • Zéfir.

Selon une étude américaine, l’achat-express devrait représenter 60 % des ventes immobilières aux Etats-Unis d’ici 2025. Dans le contexte actuel du marché français, il y a fort à parier que de plus en plus de particuliers français feront également appellent à des iBuyers afin : 

  • D’assurer une vente rapide ;
  • D’assurer une vente sûre ;
  • D’éviter un prêt relais ;
  • De choisir la date de vente (les iBuyers sont plus flexibles quant aux dates de vente) ;
  • D’éviter la multitude de visites.

Conclusion : 

Acheter la maison de ses rêves pour profiter d’une retraite méritée après une longue vie de travail n’est pas toujours si simple. Pour pouvoir acheter un nouveau bien immobilier deux cas de figure possible : 

  • Vous pouvez l’acheter avec vos économies de toute une vie ;
  • Vous devez souscrire un nouveau prêt immobilier pour acquérir votre bien.

Même avec la deuxième option, vous allez devoir le bien où vous vivez actuellement pour financer une partie ou la totalité du nouveau prêt. Pour cela vous allez devoir mettre en place un prêt relais. Malheureusement, le prêt relais est très souvent refusé aux retraités, car leur profil est trop à risque pour les banques. Pas de panique ! Pour pallier ce problème plusieurs solutions : 

  1. Vous contactez directement des organismes spécialisés dans le prêt relais pour sénior ;
  2. Vous décidez de mettre en place une vente à réméré ou un portage immobilier ;
  3. Vous décidez de passer par la case “vente-express” de votre bien pour éviter la case “prêt relais”.

Dossier complet sur le prêt relais :